Vous êtes ici : Espace professionnel » Salle de presse » Communiqués de presse » Rapport du groupe de travail sur l’avenir du réseau muséal : premières réactions de la Société des musées du Québec

Rapport du groupe de travail sur l’avenir du réseau muséal : premières réactions de la Société des musées du Québec

Montréal, le 6 novembre 2013 –

Le groupe de travail sur l’avenir du réseau muséal, présidé par monsieur Claude Corbo, a livré ses recommandations, lors d’un point de presse tenu à Montréal le 5 novembre. D’entrée de jeu, la Société des musées du Québec (SMQ) reconnaît que le groupe de travail a su bien identifier les enjeux importants du milieu muséal québécois. En ce qui a trait au financement du réseau muséal, la SMQ évalue que les augmentations proposées, tout en étant signifiantes, sont minimales en regard des besoins et des retards à combler. De plus, elle déplore que pour l’année de transition 2014-2015, les institutions reconnues non soutenues ne recevront aucune aide, ce qui est inquiétant dans le contexte de la crise financière qui prévaut dans l’ensemble du réseau.

Le groupe propose que le programme de soutien au fonctionnement soit élargi et qu’une somme récurrente de 8 M$ sujette à l’indexation annuelle, soit ajoutée à l’enveloppe actuelle, à partir de 2015-2016. D’ici là, soit pour l’exercice 2014-2015, le groupe recommande une augmentation
2,1 M$ (somme supplémentaire dont disposerait déjà ce programme s’il avait été indexé à l’IPC depuis 2007-2008) de l’enveloppe du programme d’aide au fonctionnement pour les institutions muséales déjà reconnues et soutenues. En tenant compte de l’indexation annuelle proposée, c’est environ 11 M$ qui devraient être ajoutés à l’aide au fonctionnement, à compter de 2015-2016. La SMQ salue la recommandation visant à reconduire le programme Aide aux projets pour le soutien des expositions permanentes et qu’il soit élargi afin d’accueillir des projets soutenant la production ou la coproduction d’expositions itinérantes. Une enveloppe de 34 M$ pour cinq ans, soit 6,8 M$ par année devrait être attribuée à ce programme. Il faut noter également qu’une enveloppe de
6,2 M$ devrait permettre, dès 2014-2015, l’indexation de l’aide au fonctionnement des musées nationaux et du Musée des beaux-arts de Montréal. Ces mêmes institutions recevraient aussi une somme récurrente supplémentaire totalisant 6 M$ à partir de 2014-2015. Par ailleurs, le groupe de travail recommande la création d'un fonds dédié à la réalisation de grandes expositions de calibre international dont le budget serait de 15 M$ sur 5 ans.

Devant les incidences majeures que pourraient avoir les nombreuses recommandations du rapport, notamment en ce qui a trait à l’établissement d’un nouveau cadre institutionnel et à l’élaboration de nouvelles structures, la SMQ entend poursuivre plus à fond son analyse et faire connaître ses positions dans les prochaines semaines.

 Pour consulter le rapport du Groupe de travail – Entre mémoire et devenir

– 30 –

Linda Lapointe
Directrice des communications
Société des musées du Québec
Tél. : 514 987-3264, poste 8918
Cell. : 514 377-7714
lapointe.linda@smq.qc.ca

Nous joindre

514 987-3264, poste 2508
courriel